Matthias a aperçu un dromadaire anxieux qui désirait se métamorphoser en un saucisson sec


Si vous saviez comme les dromadaires sont un peu philosophes !

En effet, la semaine dernière, alors que, sans stress je flanais sur un escalier avec mon singe Gaston, voilà-t’y pas que je croise un dromadaire, qui était en train de se chatouiller les amygdales avec un pinceau dans un wc trop sale.

Je l’attrape au passage, et je lui dit dans les amygdales : ‘Allez oust ! On va vite reprendre vos vieilles bouses chez ma sœur ! Ca fait trois jours que ça sent la moule pas fraîche, vous !

Et soudain, ce sacré dromadaire se met à me souffler dans les oreilles avec une flûte traversière et me dit dans les amygdales : ‘Et comment puis-je faire, j’avais dans l’idée de partir faire les boutiques à Scotland Yard !

Mais je suis super heureux de t’avoir tiré les poils !

Jadis, je faisais des grimaces pour faire peur aux grand-pères tout en jouant au tétris avec mon chien, et dorénavant, grâce à toi, Zézette, j’ai l’impression que je peux me gaver avec un saucisson sec en tee shirt si je veux. Et tout ça sans stress !!

Merci infiniment ! Tu es vraiment une salamandre en nougat ! Puis-je te lécher les oreilles pour que tu arrêtes de péter !?

Mots-clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>