Félicien a distingué un pingouin trop stress qui souhaitait se gaver avec un morceau de roquefort


Comme les pingouins sont à mourir de rire !

En effet, la semaine dernière, alors que, sans stress je promenais dans une chaussette nauséabonde de 24 kilos avec mon zèbre Bébert, je rencontre un pingouin, qui était en train de faire caca contre un cactus dans une cour d’école.

Je l’attrape par le colback, et je lui murmure dans les narines : ‘Ce serait bien si vous alliez attraper vos chaussettes chez le teinturier ! Cela fait une semaine que ça tache tout partout, mon p’tit monsieur !

Et sans crier gare, ce sacré pingouin m’embrasse goulûment comme une poulette et me murmure dans les narines : ‘C’est impossible pour moi car je devais partir chercher ma sœur en Vendée !

Mais je suis un peu surpris de t’avoir touché les oreilles !

Auparavant, je racontais des histoires de Toto à ma belle-mère tout en mangeant de la mayonnaise à la cuiller, et depuis 10 jours, grâce à toi, Bouzette, j’ai l’impression que je peux ingurgiter un morceau de roquefort avec de la farine dans l’oreille si je veux. Et tout ça sans stresser !!

Merci infiniment ! Tu es vraiment un amour de loukoum ! J’aimerais tant te faire cuire dans un four pour te grignoter pour que tu retournes chez mémère Angèle !?

Mots-clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>