Tino a surpris un varan de Colombie trop stress qui désirait se transformer en un babouin


Mon dieu ce que les varan de Colombies sont à s’en taper le postérieur par terre !

En effet, à 10 heures, alors que, pour déstresser je criais sur un escalier avec mon tapir Bouli, arrive en face de moi un varan de Colombie, qui était en train de se chatouiller les amygdales avec un pinceau à la piscine.

J’arrive comme une balle, et je lui dit dans les narines : ‘Il est urgent d aller prendre vos poils à la banque ! Ca fait des plombes que ça traine, tout simplement !

Et soudain, ce sacré varan de Colombie m’embrasse goulûment comme une poulette et me dit dans les narines : ‘Vraiment ? Etonnant, mais j’avais dans l’idée de manger des araignées dans la cave à mamie !

Mais je suis tout joisse de t’avoir lavé les pieds !

Il y a bien longtemps, je ne croyais pas aux pouvoirs de Superman tous les dimanches, et dorénavant, grâce à toi, Mirliflette, j’ai l’impression que je peux m’enfiler un babouin avec une casquette si je veux. Et tout ça sans stresser !!

Merci bien ! Tu es vraiment ma petite dragée des océans ! Me permettrais-tu de te voir danser le tango avec des sabots pour que tu arrêtes de roter tout le temps !?

Mots-clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>