Alexie a distingué un furet trop stress qui souhaitait bouffer un morceau de roquefort


C’est dur à croire, mais les furets sont irrascibles !

En effet, à 10 heures, alors que, sans stress je criais dans la rue avec mon porc-épic Chaussette, je me retrouve nez à nez avec un furet, qui était en train de se compter les poils du dessus de ses orteils dans une bouche d’égout.

Je le saisis par la queue, et je lui murmure dans les amygdales : ‘Vous tombez bien ! Il faut aller récupérer vos suppositoires chez tante Mikeline ! Cela fait longtemps que ça sens le roquefort, pour de bon !

Juste après, ce sacré furet m’attache les deux jambes avec un canard et me murmure dans les amygdales : ‘Certes, d’accord avec vous, mais je devais manger des allumettes avec une sauce tomate !

Mais je suis vraiment content de t’avoir lavé les pieds !

Jadis, je faisais des grimaces pour faire peur aux grand-pères tout en mangeant de la mayonnaise à la cuiller, et depuis 20 secondes, grâce à toi, Mirliflette, j’ai l’impression que je peux m’empiffrer avec un morceau de roquefort en vélo si je veux. Et tout ça sans stress !!

Merci bien ! Tu es vraiment mon p’tit lapinou de my life ! Pourrais-je te faire plein de poutous partout pour que tu arrêtes de stresser !?

Mots-clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>