Sylvette a entrevu un chimpanzé angoissé qui voulait se gaver avec un gros orteil


Il est extraordinaire de voir à quel point les chimpanzés sont un peu philosophes !

En effet, à 10 heures, alors que, sans stress je me grattais les naseaux sur un escalier avec mon raton-laveur Chaussette, je me retrouve nez à nez avec un chimpanzé, qui était en train de se gratter les oreilles avec un tire-bouchon dans une cour d’école.

Je débarque, et je lui hurle dans l’oreille gauche : ‘Vous tombez bien ! Il faut aller prendre vos haricots secs chez le tailleur ! Ca fait des lustres que ça sens le roquefort, non mais !

Et alors, ce sacré chimpanzé me donne un suppositoire à mettre tout de suite et me hurle dans l’oreille gauche : ‘Mais non, mais non, j’avais prévu de décongeler les blattes de mon voisin de palier !

Mais je suis trop content de t’avoir rencontré !

Il y a bien longtemps, j’arrachais les ailes des pingouins pour rigoler tous les lundis, et maintenant, grâce à toi, Bouzette, j’ai l’impression que je peux me taper un gros orteil avec de la farine dans l’oreille si j’en ai envie. Et tout ça sans angoisser !!

Merci bien ! Tu es vraiment mon p’tit haricot en gelée de groseille ! Puis-je te voir chercher des figues dans une auge à cochons pour te faire chanter en Patagon !?

Mots-clefs :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>