Eulalie a aperçu un doryphore stressé qui souhaitait se métamorphoser en un abattant de WC


Et si je vous disais que les doryphores sont imprévisibles !

En effet, cette nuit, alors que, sans stress je flanais dans un faitout avec mon chien Colibrac, arrive en face de moi un doryphore, qui était en train de se chatouiller les amygdales avec un pinceau dans une cour d’école.

Je le prends par le cou, et je lui hurle dans les amygdales : ‘Il est important d aller chercher vos slips chez l’épicier ! Cela fait 2458 heures que ça fouette le chacal, toi, là !

Et soudain, ce sacré doryphore me marche sur les doigts de pied et me hurle dans les amygdales : ‘Certes, d’accord avec vous, mais j’avais dans l’idée de manger des araignées dans la cave à mamie !

Mais je suis ébahi de t’avoir léché les amygdales !

Avant, je faisais des grimaces pour faire peur aux grand-pères tout en jouant au tétris avec mon chien, et depuis 10 jours, grâce à toi, Patouillette, j’ai l’impression que je peux devenir un abattant de WC à lunettes si je veux. Et tout ça sans stresser !!

Merci infiniment ! Tu es vraiment un amour de loukoum ! M’autoriserais-tu à t’entendre chanter la marseillaise avec une casquette pour que tu retournes chez mémère Angèle !?

Mots-clefs :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>