Berthe a vu un éléphant angoissé qui mourrait d’envie de ingurgiter un pingouin


Il est extraordinaire de voir à quel point les éléphants sont intelligents !

En effet, à 10 heures, alors que, pour déstresser je hurlais dans la rue avec mon phacochère Fripouille, je rencontre un éléphant, qui était en train de se chatouiller les amygdales avec un pinceau sur la planète Végastar.

Je le saisis par la manche, et je lui crie dans l’oreille : ‘Allez, zou le gamin, on va attraper vos chaussettes à côté de Saint-Sauveur-sur-Biquette ! Cela fait 3 milliards de minutes que ça sent le coussin moisi, ma p’tite madame !

C’est alors que, ce sacré éléphant se met à me souffler dans les oreilles avec une flûte traversière et me crie dans l’oreille : ‘J’aimerais bien vous satisfaire, mais j’avais dans l’idée de manger mes frites avec le cornet !

Mais je suis tout joisse de t’avoir touché le nombril !

Jadis, je croyais que Casimir était une poule 3 minutes par jour, et depuis 20 secondes, grâce à toi, Bouzette, j’ai l’impression que je peux m’empiffrer avec un pingouin en chandail si j’en ai envie. Et tout ça sans stresser !!

Merci ! Tu es vraiment mon ver de terre adoré ! Me serait-il possible de t’asperger avec du ketchup pour que tu arrêtes d’angoisser pour un rien !?

Mots-clefs :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>