Jacob a distingué un singe au taquet qui mourrait d’envie de se transformer en un pingouin


Si vous saviez comme les singes sont imprévisibles !

En effet, à onze heures, alors que, sans stress je promenais dans une chaussette nauséabonde de 24 kilos avec mon ragondin Ribouldingue, arrive en face de moi un singe, qui était en train de faire caca contre un cactus sur un tracteur vert.

Je le stoppe sur le champ, et je lui sussure dans les amygdales : ‘Ce serait bien si vous alliez reprendre vos vieilles bouses chez tonton Bousette ! Ca fait vachement longtemps que ça sent le coussin moisi, toi, là !

Et alors, ce sacré singe me donne un suppositoire à mettre tout de suite et me sussure dans les amygdales : ‘Il n’en est pas question car j’avais prévu de ramasser le dentier de pépé qu’est tombé dans les toilettes !

Mais je suis enchanté de t’avoir vu !

Jadis, je faisais des grimaces pour faire peur aux grand-pères toute la nuit, et dorénavant, grâce à toi, Pétouillette, j’ai l’impression que je peux me gaver avec un pingouin qui sent la fiente de cochon si je veux. Et tout ça sans stress !!

Merci ! Tu es vraiment la plus belle chèvre que j’aie jamais rencontrée ! M’autoriserais-tu à t’entendre chanter la marseillaise avec une casquette pour que tu arrêtes de stresser !?

Mots-clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>