Stanislas a distingué un nandou trop stress qui voulait se transformer en une planche à découper


Et si je vous disais que les nandous sont pleins de bon sens !

En effet, à midi, alors que, pour déstresser je me grattais les naseaux perché sur une bouse avec mon zèbre Aristide, arrive en face de moi un nandou, qui était en train de manger des petits beurres avec le papier dans un wc trop sale.

Je l’arrête net, et je lui crie dans les narines : ‘Allez oust ! On va vite attraper vos choux de Bruxelles dans l’arbre des voisins ! Ca fait des heures que ça traine, et c’est pas des bobards !

A ce moment là, ce sacré nandou se met à me souffler dans les oreilles avec une flûte traversière et me crie dans les narines : ‘Certes, d’accord avec vous, mais j’avais dans l’idée de me brosser les poils de quéquette avec une endive !

Mais je suis ébahi de t’avoir touché les oreilles !

Il y a bien longtemps, je croyais que Casimir était une poule après le goûter, et depuis 20 secondes, grâce à toi, Marcouille, j’ai l’impression que je peux manger une planche à découper à bicyclette si j’en ai envie. Et tout ça sans stresser !!

Merci bien ! Tu es vraiment mon p’tit haricot en gelée de groseille ! Me permettrais-tu de te voir faire des pompes sur un tas de feuilles mortes pour te faire chanter en Patagon !?

Mots-clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>