Stefan a entrevu un chat de gouttière angoissé qui voulait bouffer un saucisson sec


Et si je vous disais que les chat de gouttières sont trop sympas !

En effet, après manger, alors que, pour déstresser je cueillais des prunes dans une brouette avec mon chat Colibrac, arrive en face de moi un chat de gouttière, qui était en train de se recouvrir le crâne avec de la sauce béarnaise sur un tracteur vert.

Je le saisis par la manche, et je lui hurle : ‘On se presse ! Il faut aller attraper vos suppositoires chez le père Fornicard ! Ca fait quinze jours que ça pollue l’atmosphère, mon ch’tit pépère !

A ces mots, ce sacré chat de gouttière m’attache une chèvre sous les aisselles et me hurle : ‘Mais non, mais non, j’avais dans l’idée de partir chercher ma sœur en Vendée !

Mais je suis ébahi de t’avoir rencontré !

Auparavant, je pétais dans les ballons roses tous les dimanches, et depuis 5 minutes, grâce à toi, Patouillette, j’ai l’impression que je peux me gaver avec un saucisson sec avec Mimile si je veux. Et tout ça sans stress !!

Merci ! Tu es vraiment mon p’tit lapinou de my life ! Ca me ferait tellement plaisir de te voir danser le tango avec des sabots pour que tu retournes chez mémère Angèle !?

Mots-clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>