Barnabé a aperçu un chimpanzé angoissé qui souhaitait bouffer une pelle à fumier


C’est dur à croire, mais les chimpanzés sont imprévisibles !

En effet, dans la soirée, alors que, sans stress je promenais dans la rue avec mon porc-épic Fripouille, voilà-t’y pas que je croise un chimpanzé, qui était en train de se récurer les arpions avec une louche à la piscine.

J’arrive comme une balle, et je lui dit dans les amygdales : ‘On se presse ! Il faut aller chercher vos cheveux de troll chez le teinturier ! Ca fait une semaine que ça moisis sur place, monsieur !

Quand soudain, ce sacré chimpanzé se met à me souffler dans les oreilles avec une flûte traversière et me dit dans les amygdales : ‘Il n’en est pas question car j’avais prévu de manger mes frites avec le cornet !

Mais je suis un peu surpris de t’avoir tété les molaires !

Il y a bien longtemps, je faisais des grimaces pour faire peur aux grand-pères chaque jour, et maintenant, grâce à toi, Mirliflette, j’ai l’impression que je peux manger une pelle à fumier avec des baskets si je veux. Et tout ça sans angoisser !!

Merci beaucoup ! Tu es vraiment une salamandre en nougat ! Me serait-il possible de te voir chercher des figues dans une auge à cochons pour que tu arrêtes de péter !?

Mots-clefs :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>